Douanes et Protection des Frontières

L'analyse des traces au service des Douanes et du Contrôle aux Frontières

La globalisation des échanges, l’Internet et l’ouverture des frontières ont bénéficié non seulement aux entreprises privées ou aux simples citoyens mais ont également créé de nouvelles opportunités pour les réseaux criminels.

Aujourd’hui la drogue, les produits de contrefaçon ou de contrebande pénètrent nos frontières par différents canaux : par les ports (dans des containers, par hors-bords ou même parfois dans des bateaux de plaisance), les grands aéroports ou par la route (trafic poids lourds, « Go Fast ») souvent noyés dans un flux énorme de marchandises légales ou de passagers en transit.

Le crime organisé et les mafias de différentes origines contrôlent souvent ce type de trafic illégal. Ces organisations sont structurées, complexes à comprendre et utilisent des moyens sophistiqués et des technologies de pointe, ce qui renforce la nécessité d’une coopération internationale et d’une assistance mutuelle des agences douanières et de contrôle aux frontières.

Pour conserver la maîtrise de ces menaces changeantes, les acteurs étatiques doivent constamment s’adapter et le renseignement joue un rôle primordial dans la cartographie de ces réseaux et de leurs modes opératoires, afin de les contrecarrer et de les mettre hors d’état de nuire. L'analyse des traces téléphoniques peut jouer un rôle critique dans le décryptages de ces phénomènes. C'est précisément le cœur de métier d'Ockham Solutions et sa solution Mercure est totalement dédiée à l'analyse de ces sources de données.

Pour plus d’information concernant Mercure, visitez notre section produit.